DE LA FICTION ET DE LA VIE...
RETOUR A LA RUBRIQUE RETOUR
COUVERTURE

... dans la même collection :

SOLEIL D'HIVER Jean-François SOULET

LES AMASSOUCADES Hélène MORVILLERS

AUSCITAINES Jean-Pierre BATSÈRE

ALGÉRIENNES Jean-Pierre BATSÈRE

LE PASSEUR DE GARONNE Michel BARRIOS

LE VOYAGE ANDALOU Michel BARRIOS

ERRANCES Jean-François CAUJOLLE
L'IMPOSTEUR

Rémi HATZFELD

Dans ce roman alternent deux récits dont Georges Colotte est l'unique narrateur : d'une part, l'enquête menée sur les circonstances de la mort de son beau-père et, d'autre part, la chronique de la mort annoncée de son couple. Inscrites dans des temporalités et des genres contrastés, ces deux trames apparemment indépendantes se nouent insidieusement jusqu'à la tragique révélation finale.

Pour créer le cadre de la partie contemporaine de son roman, l'auteur s'est inspiré d'une bourgade de la France méridionale où il caresse chaque été l'illusion de devenir un pétanqueur honnête. C'est là que Georges Colotte a fait le vide autour de lui. Après le départ de sa femme et de ses enfants, il reprend son travail de percepteur au sein de la population unanimement hostile. Survient alors le décès de son beau-père, notaire à la retraite, qui ne lui adressait plus la parole. Comment ce montagnard chevronné a-t-il pu être victime d'un stupide accident de montagne ?

Pour dresser le cadre historique qui se situe durant la seconde guerre mondiale et plus particulièrement dans un camp du Sud-Ouest de la France, l'auteur s'est appuyé sur une documentation sérieuse. Ainsi le comportement ignoble de deux personnages de « l'imposteur » dans le camp fictif de Gurdoux ­ contraction des noms des camps réels de Gurs (Béarn) et du Récébédou (Haute-Garonne) ­ est inspiré par les actes d'un des directeurs et de son intendant au camp béarnais de Gurs. Le témoignage fictif d'Hélène Chelon s'appuie sur les souvenirs de Madeleine Barot et Jeanne Merle d'Aubigné, membres de la C.I.M.A.D.E. Et si le musicien Unterscheiner et a fortiori son biographe sont des personnages de fiction, le récit tragique de l'unique déportation dans un camp du sud-ouest de la France de 6 538 juifs allemands est authentique et a eu Gurs comme cadre.

Ce livre est mené tambour-battant et c'est avec une grande adresse que l'auteur jongle dans le temps.


Rémi HATZFELD Né à Strasbourg en 1961, installé à Bruxelles depuis ses études à L'Institut National Supérieur des Arts du Spectacle (INSAS), Rémi Hatzfeld alterne les travaux de réalisations documentaires (Incorrigible orthographe) et fictions (Zoé et les pachydermes) et d'écriture pour le cinéma (Le XIIIe commandement, écrit en collaboration avec Pierre Drouot, Des vacances tranquilles !) et la littérature pour la jeunesse (Un nid pour Wazou, illustré par Yaël vent des Hove). L'IMPOSTEUR est son premier roman.

Format 13 x 20,5cm, couverture illustrée, quadrichromie, pelliculée, intérieur 288 pages.

ISBN 2-908723-61-1  -  17,00 EUR
BON de COMMANDE -
- HAUT de PAGE - CONDITIONS de VENTES - RETOUR à la RUBRIQUE -